LE FANTÔME DE L'OPÉRATRICE, premier long-métrage des productions artifact, a connu une trajectoire internationale exceptionnelle sur quatre continents depuis sa première mondiale au Festival international de films de Toronto . Depuis, il a été présenté dans une quarantaine de festivals, événements et marchés comme ceux d'Amsterdam, de Taipei, de Cannes (MipCom) et de Leipzig, et s'est trouvé en compétition internationale jusqu'au printemps 2006. Des critiques des plus élogieuses sont parues dans la revue hollywoodienne Variety, le Village Voice et le Time Out de New York, le guide annuel des Cahiers du Cinéma, de même que sur les ondes de la télévision internationale de la BBC World. Film au modèle de production artisanal unique, LE FANTÔME a été en lice pour le Canada's Top 10 des meilleurs films canadiens de 2004. Aux États-Unis, où il a remporté le PRIX DU MEILLEUR FILM EXPÉRIMENTAL au Brooklyn Underground Film Festival, THE PHANTOM OF THE OPERATOR a connu un véritable buzz .

Consultez l'album photo de la tournée des festivals du FANTÔME

 

Spectres documentaires et voix d'archives: Le fantôme de l'opératrice, Entretien avec Caroline Martel par Éric Legendre, Nouvelles "vues" sur le cinéma québécois - Numéro 5 - Documents/Documentaires/Documenteurs : propos de cinéastes - Printemps 2006

Artiste invitée de la première édition électronique de la Revue Intermédialités, Caroline Martel y réalise un micro-projet archivistique sur le thème « Téléphoner ».

À la une de la revue de cinéma américaine release print « la Fantôme », aussi surnommée « la muette ». Caroline Martel est interviewée par l'archiviste bien connu et artiste médiatique Rick Prelinger.

BBC WorldTopo royal sur LE FANTÔME DE L’OPÉRATRICE à la télévision de la BBC World : Caroline interviewée à New York par Tom Brook pour l’émission Talking Movies (10-mai-2005)
Visionnez l'interview ici.